jeudi 30 janvier 2014

Découverte : 2.0, le nouvel EP d'Alternine

Récemment, on a reçu à la rédaction un EP d'un jeune groupe prometteur. Vous savez quoi ? On va le déballer ensemble.

Avant toute chose, Alternine, c'est qui ?





Composé de cinq musiciens, le groupe originaire de Rennes se caractérise (eux mêmes) de "rock alternien". On a découvert récemment du "lemon pop" avec Firedog Empire, alors pourquoi pas !

Propulsé par le chant puissant de Laëtitia Jehanno, le groupe a enchaîné les scènes en 2013 avec notamment un live sur radio France Bleu.

Alternine a une particularité qui pourra en étonner, voir même choquer, plus d'un. En effet ces derniers n'utilisent pas d'amplis, même sur scène ! Ils ont remplacé l'ensemble du matériel par des émulateurs.


" Quoi ?! ", " Sacrilège! ", " Vade retro alternas ! "


A la rédac' nous on dit pourquoi pas. de toute façon on est pas là pour débattre sur ce sujet. (Bientôt peut être.)



Revenons à cet EP. Le groupe n'en est pas à son coup d'essai avec cette production, un premier étant sorti en 2008.

On remarque dans un premier temps la qualité de la pochette, on est loin du petit rigolo qui dessine son truc vite fait avec paint.


Mais le moment tant attendu est enfin arrivé, l'écoute de la bête. On va voir ce que cette production a dans le ventre.

Je bloque ma respiration, la chaine Hi-Fi avale le CD dans un gloussement, c'est parti.

Le premier titre, "crystal shards", nous plonge instantanément dans l'univers rock complexe du groupe. Un riff de guitare simple mais efficace, très rythmé, soutenant la voix forte de la chanteuse. Alternine pose les bases, ses bases. Un concentré de rock bien dur, sans tout de fois tomber dans les extrêmes. Les guitares gardent un son saturé sans pour autant devenir "grasses", le résultat se tient parfaitement. 
A la première écoute il est impossible de se rendre compte qu'aucun ampli physique n'a été utilisé, le résultat est propre, agréable, ça promet pour la suite. 

Le second titre, "Beneath the sun" (traduisez "sous le soleil") contraste fortement avec le précédent, de part son rythme plus posé, les réglages des instruments rendant un son moins agressif. On dirait "presque" une ballade, agrémentée de grosses doses de rock qui tâche (copyright PV Nova pour l'expression). 

Les 3 morceaux suivants (l'EP en contient 5 en tout) reste sur la même ligne d'inspiration, l'univers d'Alternine est respecté, on reste dans ce que le groupe a instauré au début de sa production. Pas de réelle prise de risque, ce qui a l'avantage d'offrir aux auditeurs un contenu homogène. En clair : si vous achetez l'EP pour l'un des morceaux, vous aimerez forcément les autres. C'est bien hein ?

De nombreuses choses positives sont à souligner dont notamment les arrangements musicaux, la voix de la chanteuse... (Ce qui surprend le plus est sa capacité à passer d'une voix très douce à un simili Jonathan Davis féminin (Korn) en quelques instants. Impressionnant.)


Une belle découverte en somme, la prochaine étape serait maintenant de les voir sur scène, en espérant qu'ils gardent la même énergie qu'ils ont su insuffler à l'album. Nous, on y croit.


Vous pouvez dès à présent commander votre EP sur leur site officiel : http://alternine.com


De plus, le groupe met en vente plusieurs goodies, allant du simple t-shirt jusqu'au bundle plâtre (?) + T-shirt + EP, en passant par un jeu de société à l'effigie du groupe. 





Si ça vous tente : http://alternine.bandcamp.com/merch





By Frequencsix LeBlog with No comments

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire